Yves Saint Laurent ou l’opium de la “femme moderne”

affiche_film_saint_laurent

Yves Saint Laurent inventeur de la “femme moderne”

La mode, un concept qui semble tant à porté de mains de nos jours, n’a pas toujours ainsi. C’est, en fait, Yves Saint Laurent qui a réinventé la mode. D’abord, il a démocratisé la haute-couture en la rendant accessible par le prêt-à-porter. Ensuite, il donna à la femme de nouvelles formes. Il lui permit d’être, et de se sentir, à l’aise dans ses vêtements. (Ce qui n’était pas le cas pendant les décennies et siècles qui précédèrent les années 1970). Les femmes se mirent aux pantalons, à la “garçonne”. La femme devint audacieuse et prenait pied dans un monde où le pouvoir était encore très fortement conjugué au masculin.

Yves Saint Laurent, le film 2014

Film incroyable aux images tirées tout droit des années 1970. Tant du pojnt de vue du type d’image film, qu’à l’époque fart étudiée ou dans le style de la réalisation avec les spots en mozaïque permettant de voir des gros plans des tenues: une partie d’écran focalisée sur la chaussure, pendant qu’un autre montre la silhouette entière du mannequin défilant et qu’un autre montre Yves Saint Laurent en train de voler d’un regard en coulisse les impressions du public.

Qu’est-ce que la femme avant Yves Saint Laurent?

La femme est un être dont le corps dépasse le physique. La femme est avant tout un concept. Elle est un corps dont les implications débordent sur l’extérieur en un corps social. La femme a donc très vite été l’objet d’inventions pour la contrôler. Car sur les épaules d’une femme repose la responsabilité de tous: la sienne, mais on lui suggère, celle des autres autour d’elle. Elle doit le respect à ses ailleux, puis la bienséance en société et la responsabilité de ses enfants mais aussi de son mari!

On connaît déjà les souffrances qu’elles subirent à travers l’histoire, mais les souffrances physiques n’étaient pas seulement causées par les divers châtiments. La mode n’a été que la continuation de ce long héritage. La seule différence, c’est que les femmes y prenaient plus de plaisir que pour les autres tâches.

Cependant, la mode ne se limite pas à mettre des accessoires et quelques vêtements qui vont bien ensemble (comme aujourd’hui). Le vêtement est bien plus qu’un apparat. C’est l’extension du corps et donc de la personne. Avant Yves Saint Laurent, la femme a fait preuve de retenue, d’auto-punition avec les corsets, tout en dévoilant tanto une poitrine au large décolleté, tanto en la cachant de honte! La femme était toujours lieu de jugements. La mode a évolué en fonction des idées en rapport avec la place de la femme dans la société.

Avec Yves Saint Laurent, la femme semble enfin avoir pris sa place. La “femme moderne” d’Yves Saint Laurent est une femme qui s’assume, indépendante et qui se rend compte de son pouvoir. La femme Y est une femme belle, sûre d’elle et qui utilise ses tenues pour qu’elles s’adaptent à elle, et non plus en se pliant aux tenues. Les pantalons et costumes font désormais partie de sa garde-robe. La feminité n’est plus tenue de “se tenir”, elle est libre d’afficher un pouvoir masculin dans de nouvelles matières.

Merci Saint Laurent!

© Text by Nancy for OUAStylist

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.